Animer la partie en jeu

Etude de cas : la maison hantée

Maison hantée
 

 

Comment mettre une ambiance d'horreur autour de la table, avec les moyens du bord et très peu d'effets spéciaux ? Voilà quelques astuces expérimentées sur une partie de l'Appel de Cthulhu le week end dernier.

Au programme c'était la très classique maison hantée, issue du manuel des règles et en l'occurence dans sa version que l'on trouve sur TOC dans le kit "A la découverte de l'Appel de Cthulhu".

 

Le contexte

Une partie dans une MJC avec un groupe de jeunes rolistes qui ne connaissait que D&D. J'avais été contacté pour leur mener un petit "atelier" de jeuderologie suivi d'une partie découverte pour leur faire voir d'autres horizons. La partie se déroulait dans la grande banlieue parisienne, dans une petite salle mansardée à l'étage.

Le scénario est un grand classique de l'Appel : les personnages sont envoyés par un propriétaire immobilier dans une maison qu'ils doivent explorer et assurer qu'elle est sans danger. En effet tous les anciens locataires sont soit devenus fous, soit décédés dans d'étranges circonstances. Après une petite phase d'enquête, vient l'exploration de la demeure, et les phénomènes étranges qui vont avec et font monter la pression tout en baissant la santé mentale du groupe...

Je n'avais que très peu de matériel à disposition et à peine eu le temps de préparer le scénario.  J'ai donc fait avec les moyens du bord pour créer les effets et voilà ce que j'ai pu bricoler.

 

3 idées pour instiller une ambiance d'horreur avec rien

1. Mettre  en place une progression : il faut qu'il y ait une gradation dans l'horreur et la  pression qui s'abat sur le groupe. Si ils entrent dans la maison et tombent tout de suite nez à nez avec un mort vivant, l'effet est raté. Par contre, si l'on met en place une certaine progression dans l'horreur alors la tension monte tout doucement et peut alors avoir un impact beaucoup plus fort sur le groupe. En l'occurrence dans le cas de la maison hantée, j'ai fait sentir les prémisses dès l'extérieur de la maison : la façon un peu étrange dont les ombres jouent avec la maison, la lumière du soleil qui semble éviter soigneusement de toucher la bâtisse, l'impression un peu malsaine... Déjà cela prépare le terrain pour la suite. Quand ils entrent dans la demeure, la pression monte d'un cran et les personnages découvrent des journaux intimes révélant des détails angoissants. Viennent les premières pertes de santé mentale : le sentiment de malaise continue de croître. Puis les personnages commencent à entendre des bruits étranges : on franchit une nouvelle étape dans l'horreur, et ainsi de suite d'étape en étape jusqu'à atteindre le paroxysme avec la découverte du cadavre en décomposition de l'hôte des lieux et sa réanimation sous les yeux du groupe. Il faut donc prévoir une horreur "en escalier" : le groupe commence tout en bas et marche après marche découvre des choses qui sont de plus en plus terrifiantes.

 

2. Les effets avec les moyens du bord : avec très peu de matériel à disposition pour mettre l'ambiance, j'ai du jouer d'imagination pour trouver des moyens de faire passer les effets. Il faut regarder ce qu'il y a dans la pièce à disposition et comment on peut l'utiliser à bon escient pour le jeu. En l'occurrence, je voulais mettre en place ce bruit étrange de pas ou de martèlement sourd qui se faisait entendre en explorant la maison. Comme nous étions dans une pièce mansardée, et qu'en me levant j'étais à portée d'une poutre de bois qui forme la mansarde, je me suis servi de cette poutre pour bruiter ce martèlement, en toquant dessus discrètement à intervalles réguliers avec mon poing. D'abord sans rien dire aux joueurs, d'une façon un peu machinale, et il ne se sont rendus compte de rien, puis en leur signalant : "Vous entendez un bruit comme un martèlement sourd qui semble venir de l'étage." et en refaisant le bruit sur la poutre. Cela a eu son effet et plus tard j'ai refait la même chose avec un bruit de grattement sur le bois. Bien sur vous n'aurez pas toujours une poutre à disposition, mais soyez alertes sur ce qu'il y a dans la pièce où vous jouez et ce que vous pourriez utiliser comme accessoires pour bruiter ou faire un effet spécial en cours de jeu : bien utilisé l'effet peut être très savoureux et contribuer à l'ambiance de la partie.

 

3. Jouer du suspens dans les descriptions : une chose que l'on peut faire sans aucun équipement, c'est de jouer avec les descriptions et de ne pas tout dire ou tout révéler tout de suite. L'inconnu fait peur et mettre un peu de suspens en évitant de tout décrire d'un seul coup permet également de faire monter la pression. Par exemple, en cours de partie, le fantôme  pouvait faire apparaître du sang sur les murs. Quand les personnages ont atteint la chambre hantée, l'un des PJ s'est approché d'une fenêtre murée et j'ai lancé alors l'effet. Au lieu de décrire "Tu vois du sang qui coule le long du mur.", j'ai voulu jouer du suspens en lui disant "Tu sens comme quelque chose qui vient de tomber sur ta main, une sorte de liquide." Le personnage a alors demandé à un autre personnage portant la torche de s'approcher pour voir ce qu'il en était. Cela a ménagé le suspens pour la suite de la description : "En penchant la torche, vous vous rendez compte que ce liquide... rouge sombre... c'est une goutte de sang, et vous voyez une autre goutte de sang tomber non loin de là, puis une autre encore. Vous reculez de quelques pas et voyez que ce liquide se met à couler depuis le dessus de la fenêtre, goutte par goutte, tombant sur le bois du plancher." Faire une description en plusieurs étapes, sans tout montrer d'un coup permet également de faire monter le suspens et la pression au cours du jeu.

 

Ces 3 astuces et quelques autres ont permis de faire une partie qui a marqué le groupe dans une vraie ambiance d'horreur. Les joueurs m'ont confié à l'issue de la séance qu'ils avaient eu l'impression d'être dans Paranormal Activity ! Bien sur il y a plein d'autres trucs pour faire jouer l'horreur, on pourrait écrire un livre entier uniquement sur le sujet, mais si vous avez vous aussi vos astuces maison, n'hésitez pas à les laisser en commentaires ou sur le forum. Bon jeu à tous !

Commentaires   

0 #22 profile 01-11-2018 18:10
Need cheap hosting? Try webhosting1st, just $10 for an year.

Citer
-1 #21 Dictionnaire France 08-03-2016 10:40
Des explications très précises et enrichissantes !
Je suis chanceux d'aboutir sur votre post. C'est une belle découvrerte :
un domaine qui m'était encore inconnu et qui m’a bien intéressé.
Merci pas mal pour cela !
Citer
+1 #20 Fonz 16-09-2010 16:09
La gestion de l'éclairage est primordiale de mon point de vue. La musique peut être un plus.

Perso j'ai beaucoup joué sur l'horreur en faisant jouer la campagne Shadow à la Légende des 5 anneaux. Le supplément est d'ailleurs, je trouve, un modèle du genre.
Outre les descriptions angoissantes, l'utilisation de bruit, de passage de bout de papier aux PJS pour augmenter la paranoïa etc.. je me suis même amusé (parce qu'avec mes joueurs ça pouvait passer et que l'ambiance avait bien pris) à assoir un PJ dans une pièce, souffler la dernière bougie et lui faire jouer la scène en tournant autour de lui.
Très bon souvenir des deux côtés de la table.
Citer
+1 #19 Footbridge 20-06-2010 02:55
... je peux en parler sur les réseaux sociaux et mettre en lien depuis ce site. A toi de voir B)

ps : sur le fait de montrer ou pas le travail qu'on a fait, je te comprends parfaitement, un peu comme toi, je n'ai pas envie de décevoir donc je préfère finir les choses proprement avant de les montrer, et je pense que ce n'est pas forcément une mauvaise chose.
Citer
+1 #18 Footbridge 20-06-2010 02:53
Je vais dans ton sens AJDR est très bien fourni au niveau info sur la décoration, les accessoires, les effets spéciaux en cours de jeu. C'est pas les conseils les plus cheaps, ça demande en général un peu de budget, mais c'est efficace.

Si on veut faire simple, un peu de déco de table peut suffire : un chapeau d'explorateur ou une vieille lampe tempête tronant au milieu de la table peut déjà mettre une petite saveur à la pièce.

Y'a pas de vedette ici, le blog et le forum de ce site se veulent comme des espaces d'échanges et d'enrichissement mutuels, donc si tu souhaites faire un article, n'hésite pas à te lancer ! Si tu veux m'envoyer un premier jet par mail (formulaire rubrique contact), je peux te relire et éventuellement le publier ici si tu le souhaites (avec un lien vers ton site ou ta page, un peu en "guest post" comme on dit dans le jargon), ou bien si tu le mets sur ta propre page si tu en as une, envoie moi le lien par mail (toujours dans la rubrique contact) et j'en parlerai sur ce site et sur qqes réseaux sociaux.

ps : Et puis pour ton univers/jeu de rôle/setting, je te comprends parfaitement, il vaut mieux que les choses soient bien présentées et montrables, et donc savoir se faire attendre un peu avant de révéler des choses... comme toi je pense, j'ai pas envie de décevoir donc je préfère parfois perfectionner un peu mes productions avant de les rendre publiques.
Citer
+1 #17 \Looping\ Murdock 20-06-2010 01:35
Étant passionné de création d'ambiance. je pense que l'idée d'invoquer Valérie Damidot afin de transformer une table de Jeu de Rôle est véritablement un bon plan.
Je trouve que le fait de transformer une pièce, permet de voyager et de faire voyager l'esprit des PJ plus facilement et d'accentuer leurs émotions et ressentis.

Si je trouve un peu de temps, je suis même prêt à écrire quelques conseils, sans pour autant te piquer la vedette 'Footbridge'. Et en évitant de répéter le site de "AJDR", qui est extrêmement bien fourni je trouve.

ps: Quand tu me demandais s'il était possible de voir un peu de mon travail, j'ai senti via ta réponse un peu de déception. Je tiens à rassurer tout le monde, ce n'est pas par méfiance mais manque de confiance en moi. Puis pour faire profiter tout le monde, il était prévu que je publie un scénario de mon cru, ainsi que le déroulement de la partie pour donner une idée de mon bébé ;-)
Citer
+1 #16 \Looping\ Murdock 19-06-2010 14:40
"Priest" est un 'manhwa', soit un manga coréen qui sont dans 90% des cas des "Seinen", donc des mangas pour Adulte.

Les éditeurs ont arrêté de le publier il y a facilement 4 ans si je me souviens bien. Et l'auteur n'a pas même pas fini son histoire, car ayant trouvé un Job mieux rémunéré au Japon, il a mit "Priest" en suspend en disant à l'époque que c'était juste pour une courte durée. Mais il ne reprendra plus jamais cette série en réalité :/.

Donc trouvant l'univers fascinant, Je me suis dit: "ça serait bien que 'MJ' et 'PJ' puisse développer l'univers, afin de satisfaire ceux qui rêve que cette série reprenne =).

Merci, mais n'ayant pas fini entièrement, mon travail ne me semble pas si satisfaisant, je préfère atteindre un travail vraiment correct avant de donner l'opportunité à d'autres de vivre "Priest" =)
Citer
+1 #15 NomTest PrénomTest 14-06-2010 13:30
"En tout cas, je remercie Footbridge pour ses
conseils en or =)"

Merci c'est très gentil, y'a pas mal de taf qui est mis dans ce blog et qui a été mis dans l'écriture de la BMJ, donc c'est cool d'avoir des retours.

Et ça continue, il y a 2 pages bien remplies de références musicales dans la BMJ pour des ambiances différentes du futuriste électro à la bataille médiévale en passant par l'occulte fantastique et le mystère. Le tout classé par grands "genres" de musique.

Pour donner un petit aperçu je pense que je vais en faire un sur les musiques du désert par exemple...
Citer
+1 #14 NomTest PrénomTest 14-06-2010 13:25
Merci de l'info... j'essaierai si l'occasion se présente !

Il faudrait qu'on lance un site du genre "D&D&Co" sous titré "Quand Valérie Damidot redécore les tables des rôlistes" avec des conseils bricolage déco/ambiance pour jdr :P

Même si AJDR a déjà quelques rubriques à ce sujet, pour info ;-)
Citer
+1 #13 NomTest PrénomTest 14-06-2010 13:21
Comme tu le sens... mais c'est donc basé sur une licence : c'est quoi ? des romans ? des BD ?

Après libre à toi de voir si tu souhaites être fini à 100% pour présenter qqch ou bien, comme le font de plus en plus de créateurs d'univers, d'ouvrir un blog ou quelque chose pour présenter des morceaux et commencer à avoir un peu de retour !

Mais en tout cas bravo pour ton travail, car l'écriture d'un livre ou d'un jeu, c'est un vrai boulot en soi et cela demande énormément de temps.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir