Documents et aides de jeux

SSI 2020 : apprendre en s'amusant par le jeu de rôle

 

Karen Nyberg

Il y a quelque temps, c'est pour la fête de la Science et une animation jeu de rôle dans ce cadre, que j'ai du écrire un scénario... avec un cahier des charges pour le moins original : écrire un scénario d'aventures scientifiques, permettant à des novices en jeu de rôle de jouer et d'apprendre en s'amusant (à destination d'un public d'enfants et d'adolescents). Le résultat de cette expérimentation ici !

Le scénario

Pour une découverte simple et rapide du jeu de rôle, il s'agit bien sûr du format "Table ouverte" développé par Imaginez.net qui a été choisi. Pour ceux qui découvriraient ce format, vous pouvez en savoir plus grâce à cette vidéo ou bien découvrir un autre exemple dans cet article.  

Ici donc, les personnages jouent des scientifiques à bord d'une station spatiale internationale, dans un futur proche... et au fil de la partie, ils devront résoudre différentes situations en mettant en oeuvre leurs connaissances scientifiques dans divers domaines (électricité, biologie, mécanique, astronomie...). Chaque situation est déclinée en deux variantes : la première pour enfants (6-12 ans) se basant sur le programme de découverte des sciences d'école primaire, la seconde pour les adolescents (12-18 ans) se basant sur le programme de sciences physiques de collège.

Vous pouvez découvrir le scénario complet en le téléchargeant ici, dans un format brut (il n'est pas spécialement relu ni mis en forme pour le moment).

Retours le jour même

Ce fut une belle expérience. Au total une cinquantaine de joueurs sur le week end qui ont pu testé un peu toutes les situations et sketches de cette table ouverte, avec quelques véritables accrocs ! De plus, l'idée même a suscité un grand intérêt chez des associations scientifiques intervenant en collège et lycée... donc elle fera peut être des petits, c'est tout ce que l'on peut espérer. Le public finalement fut composé essentiellement d'enfants (6-12 ans) accompagnés de leurs parents, qui ont donc partagé la même table. Et parfois les enfants en savaient plus que leurs aînés !

Le système de jeu simple a permis une prise en main facile tout en se focalisant sur l'essentiel. En tant que meneur, j'ai utilisé les caractéristiques d'intelligence et de perception des personnages pour demander des jets afin de donner des indications aux joueurs qui manquaient de connaissances scientifiques pour s'en sortir, sans jamais révéler la réponse à l'énigme : puisque cette réponse devait, pédagogiquement, venir des joueurs eux-mêmes. 

 

Le jeu de rôle peut-il donc permettre d'apprendre en s'amusant ? Au moyen de quelques artifices, manifestement oui, et cela ne peut laisser que de belles perspectives à notre loisir...

Bon jeu à tous !

Commentaires   

0 #6 Footbridge 06-11-2011 20:39
Une des pistes consiste à proposer de faire 2 joueurs pour un personnage et de faire travailler les élèves en binôme.

Je vais bientôt tester avec une classe de 5e et on procèdera très probablement comme cela.
Citer
0 #5 yoda 03-11-2011 16:00
à l'école, pourquoi pas, mais mener une partie avec 40 joueurs pas forcément coopératifs n'est pas gagné :P
Faut trouver les outils et méthodes pour le développer, ça reste quand même une bonne idée.
Citer
0 #4 Footbridge 03-11-2011 09:57
A quand du jdr à l'école régulièrement ? On y travaille...
Citer
0 #3 Footbridge 03-11-2011 09:57
Effectivement, en plus de la volonté "pédagogique" affichée du scénario, tout jeu de rôle est très pédagogique : le jdr incite à la lecture, à l'imagination, la prise de parôle en public, et pour certains jeux implique une forte immersion dans un contexte historique (même l'Appel de Cthulhu et les années 20).
Citer
0 #2 Véra Dalinos 01-11-2011 15:28
J'adore le principe, j'espère voir se développer le système un peu partout !
Citer
0 #1 yoda 24-10-2011 12:20
Amusant ! La semaine dernière, j'ai téléchargé 2 jdr pour adolescents en lien avec leur programme d'histoire.

Bien sûr que l'on peut apprendre en s'amusent, et le jdr en est un bon support. Indépendamment d'ailleurs de toute volonté pédagogique, combien de rôlistes ici présent ont fortement amélioré leur anglais grâce à leur loisir favori ? Combien aussi se sont mis à la lecture des romans en rapport avec leur univers de jeu favori ? Combien de joueurs de Ars magica, Pavillon noir, Te deum ou autres sont devenus de très bons connaisseurs de certaines périodes historiques ?
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir