Préparation du scénario

La technique du Mc Guffin

 Mc Guffin

Après le scénario publié lors de la dernière mise à jour, voici un article invité, écrit par Véronique Lejeune autour du Mc Guffin : une technique classique d'écriture de scénario... Place à Véro !

--- 

Le MacGuffin, technique popularisée par Alfred Hitchcock, est un prétexte au développement d'un scénario. Comment adapter cette technique cinématographique au jeu de rôle ?

Définition du MacGuffin

Le MacGuffin peut revêtir toutes sortes de formes, qu'elles soient matérielles (un objet, un animal, un lieu, une personne) ou abstraites (une notion comme le pouvoir, la richesse, la gloire, l'amour, la survie...). C'est une technique récurrente dans les thrillers mais elle peut aussi facilement s'adapter à tous types de scénario.

En effet, elle peut être applicable dans tous les univers pour permettre un rebondissement ou lancer une nouvelle intrigue.

Dans un univers méd fan, il peut être un trésor, un objet magique que les PJ convoitent et veulent s'accaparer à tout prix. Il peut aussi prendre la forme d'une rivalité entre deux seigneurs ou c'est l'amour intense que peut éprouver un personnage qui sera le moteur et la raison de toutes ses actions.

Dans un univers SF, ce peut être un astre, une découverte scientifique ou une formule chimique qui changerait le cours des choses et des événements et permettrait aux personnages d'atteindre la gloire, la richesse, d'accéder au pouvoir ou tout simplement assurer la survie de l'espèce.

Dans une enquête, vous pouvez présenter le MacGuffin sous la forme d'un carnet, une valise, un appel téléphonique ou un secret qui tiraille les personnages. 

Vous pouvez donc laisser libre cours à votre imagination !

Ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que le MacGuffin suscite les convoitises et entraîne les PJ dans des péripéties. Comment s'y prendre pour que les PJ se prennent au jeu?

Le rôle du MacGuffin dans un scénario

Une première astuce est d'attirer l'attention des PJ sur le MacGuffin mais de manière subtile. Sa nature doit rester mystérieuse, ambigüe, indéfinie et générique. Le MacGuffin doit être ouvert à toute interprétation et sa description complètement insignifiante. Pour justement captiver les PJ, il doit rester quelque chose d'inexpliqué. Et c'est en en faisant une description vague et en donnant peu d'explications (voire pas du tout) qu'il mettra la puce à l'oreille des PJ! Et ceux-ci voudront déterminer la nature et trouver l'Explication avec un grand E!

N'hésitez pas à le faire intervenir plusieurs fois au début d'un scénario puis à ne plus en parler et vous serez étonnés de l'ampleur qu'une petite chose peut prendre pour vos personnages! Il lancera une nouvelle intrigue dans une campagne qui s'essouffle un peu et laissera la place à l'action des PJ. Ce but ou cet objet tant convoité accaparera les protagonistes (et pourquoi pas les antagonistes aussi) qui veulent s'en emparer et qui sont prêts à tout pour le trouver, le protéger, le contrôler... Il ne sera que l'objet des interprétations des PJ et n'existera qu'à travers leurs interprétations et leurs motivations. Ce sont les PJ qui lui accorderont de l'importance. Ensuite cet élément moteur de l'intrigue va s'effacer au fur et à mesure du scénario et finira par être relégué au second plan pour laisser la place uniquement aux interactions entre les personnages. L'intérêt du MacGuffin est qu'il ne soit jamais découvert et que sa nature ne soit jamais révélée. Il reste un mystère. Il n'est qu'un déclencheur d'intrigue pour amorcer du suspense et de l'action.

 

En résumé, le MacGuffin est un procédé d'intrigue tout simple et efficace qui initialise et justifie l'histoire mais qui se révèle finalement sans importance. Il vous permettra de redynamiser votre campagne, de relancer le suspense et l'action. C'est une petite chose mais qui fait toute la différence. Surprenez vos joueurs! 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir