Animer la partie en jeu

Le jeu dans le jeu : remplacer les dés par des cartes à jouer

Remplacer les dés par des cartes à jouer peut sembler un peu inhabituel au premier abord, mais en s’y prenant bien, cela peut apporter un changement bénéfique par rapport aux parties traditionnelles de jeu de rôle. Comment le meneur peut-il avoir recours à ce subterfuge dans ses parties?

Créer une ambiance particulière

Si vous voulez diversifier le déroulement de votre scénario, l’astuce est d’instaurer une ambiance bien spécifique. Tout comme Deadlands avec ses cartes et ses jetons de poker pour le côté western de l’histoire, matérialisez le jeu dans le jeu et faites un vrai tirage de cartes devant vos PJ si ceux-ci vont consulter une voyante ou s’ils rencontrent une diseuse de bonne aventure. Ils peuvent aussi être tentés de faire une partie à la taverne ou relever le défi d’un bonneteur qui leur propose une partie de jeu de rue. À moins qu’ils veuillent à tout prix essuyer une dette ou gagner de l’argent, un PNJ pourra alors leur suggérer de se joindre à une partie de poker. Non seulement cela donnera du suspense à votre scène mais cela peut aussi amener à des complications particulières à la partie.

Si vous n’êtes pas initié au poker, qu’à cela ne tienne ! Apprendre à jouer au poker est chose facile et c’est même très agréable si vous regardez les vidéos de Kara Scott sur Partypoker par exemple. Ses instructions étape par étape sont claires et elle n’utilise pas de jargon technique.

Une fois que vous avez appris à y jouer, c’est un jeu d’enfant d’intégrer dans votre scénario quelques parties de poker rapides surtout si vos PJ connaissent les jeux de cartes.

Changer le système de jeu

Les cartes à jouer peuvent remplacer d’une manière utile les jets de dés pendant la partie. Au lieu de lancer les dés pour savoir si un PJ va réussir ou non son action, les joueurs tirent des cartes et décideront du sort de leur personnage de par leur stratégie. Comme au poker, ils joueront au bluff et verront qui a la meilleure main à la fin du duel. Celui qui a la meilleure main choisit l’option de son choix pour la suite du scénario. Le fait d’avoir plusieurs cartes représentant des valeurs de jets de dés permet aux PJ d’adopter une stratégie. En décidant en toute liberté de la carte qu’ils jouent parmi celles qui sont à leur disposition, les joueurs pourront garder les cartes les plus fortes pour les scènes de combat ou d’évasion. Ainsi, les PJ restent actifs même dans la résolution de conflits.

Si vous ne souhaitez pas changer le système de jeu, vous pouvez utiliser les cartes en complément des jets de dés. Servez-vous des cartes pour déterminer l’initiative durant un round de combat ou lors des moments décisifs, tout comme le système Savage Worlds. Inversement, utilisez les dés uniquement dans le cadre d’une complication pour déterminer si une action aura un résultat bénéfique ou un effet maléfique (par exemple sur un « 1 » quelque chose d’inattendu se produit).

N’hésitez pas à changer votre routine, surprenez vos joueurs et testez-les en les mesurant à vous-même dans une partie de jeu de rôle un peu plus tactique et changez de la routine de temps en temps !

Commentaires   

0 #1 Alias 03-02-2014 07:25
Les cartes à jouer, c'est le système de base de Château Falkenstein, c'est même expliqué dans le contexte pourquoi on ne joue pas avec des dés (version résumée: CF est le jeu de la noblesse; les dés, c'est pour le bas-peuple).
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir